GENESE

Il y a bien longtemps, au-delà de lointaines contrées, des continents engloutis et oubliés émergèrent à la surface des océans.

 Hellingrade s’érigea sur les flots, par  la puissance du joyau d’A’lêm, cœur d’Ymnia, et par l’amour de Réna, mère des peuples hellidiens.

 

Les Elfes, race ancestrale du plan conjonctoire, insufflèrent alors la vie sur les terres par l’intermédiaire de la magie, celle qu’ils leur avaient été offerte en cadeau. Bien qu'ils s’attelèrent à l’harmonie par la théurgie, leurs rivaux inconnus, les Kaisers, s’interposèrent. En accomplissant les desseins d’une entité jumelle à Réna, les Kaisers jurèrent alors allégeance au Ranor et à l’antique Senrazarr. La magie conjonctive, puisée des dieux et des démons, enfla sur le nouveau royaume, délimitant la frontière entre le bien et le mal.

Chacune des magies affecta l’autre. Les Elfes mutèrent en ceux que nous appelons aujourd’hui Valmyniass et le Mont Kaiser’s Thul, abritant la grande cité kairzienne Zolddyar, fit preuve de clémence. L’antique volcan s’éteint, abandonnant les Kaisers à leur sort. Le magma qui terminait sa course dans l’océan, se changea en une atroce plaque noircie et fumante à la surface des eaux claires.

L’Œil du Typhon s’incrusta dans le bleu de l’océan et s’entremêla avec la puissance d’A’lêm.

 

C’est ainsi qu’apparurent les Ethers, les Premiers de nouvelles races. Ces derniers convergèrent alors vers les continents disséminés aux quatre vents, par-delà les mers.

 

Les forêts, les pics montagneux et les déserts s’engorgèrent de créatures magiques amorphes, difformes ou d’une élégance sans pareil. Les démons des mers s’engouffrèrent dans les eaux abyssales. Les monstres ailés parcoururent le ciel, hurlant, dévorant et crachant flammes, vents et glaces.

Les guerres éclatèrent, chacun revendiquant ces terres. L’épaisse brume s’engouffra dans le Val. Les dieux se divisèrent, adoptant fidèles et se nourrissant des conflits des mortels. Puis une ultime alliance entre les Hommes, les Nains et  les Hauts-Elfes baptisée « Archipel » rétablit l’ordre. Elle s’appropria les lois, les armées et les terres. Grandissante, elle développa les routes marchandes et les flux commerciaux, s’accaparant la grande puissance magique du joyau d’A’lêm, implanté en Messara, capitale du nouveau monde.

L’Empire orc de Feraemmarr s’opposa à l’Alliance. Il prit le pouvoir sur le Sud et opposa alors une résistance sans pareil à ceux qui s’autoproclamèrent leurs maîtres. Il rongea les terres du Sud, chassant ces habitants.

C’est alors que les premiers siècles de la Nouvelle Ere débutèrent ...

 

 

« Nous sommes à l’origine, nous sommes le commencement, agenouillez-vous devant la grandeur de notre œuvre ! »

- Vini Saahli, instigateur de la magie et premier des Valmyniass - Messara

 

 Les éléments d'histoires et les récits présentés sur ces pages sont soumis aux lois sur le copyright et le droit d'auteur  !                                                          © Copyright 2014